Mal de mer en bateau : bien préparer son séjour en croisière

Publié le : 02 mai 20193 mins de lecture

Tout le monde ne possède  pas le même état physique durant une croisière, chaque  passager est très différent et ne sent pas forcement le même mal de la mer. Rien qu’à l’idée de monter sur un bateau certaines personnes peuvent se sentir mal même au moindre mouvement du bateau, par contre, d’autres ne se sentent troublés qu’en cas de grande tempête. Le remède peut résider en suivant quelques astuces pour soigner le mal de mer. Plusieurs remèdes vous permettent de se sentir calme et tranquille lors d’une croisière mais les solutions ne peuvent pas être faisables pour tout le monde.

Se préparer moralement  avant

La première chose à faire, si vous êtes inquiet rien qu’à l’idée de monter un bateau, essayez de rester calme et penser de façon positive. Essayez toujours de trouver des solutions qui vous conviendront quoi qu’il arrive. Votre corps s’adaptera à l’environnement au bout de deux à trois jours. Il est aussi essentiel que vous reconnaissez les symptômes de mal de mer pour que vous puissiez prendre des précautions par rapport aux autres moyens de  transport.

Soyez en mouvement dans le bateau

Si une sensation de mal de mer vous arrive, il faut donc bouger le plus souvent et ne restez pas tout le temps à l’intérieur du bateau. Restez à l’extérieur où vous pouvez respirer de l’air frais, comme par exemple sur le pont des embarcations et restez en mouvement, en regardant l’horizon. Évitez les endroits où vous pouvez sentir des odeurs nauséabondes.

Les médicaments contre le mal de mer

Vous pouvez vous procurer des médicaments antihistaminiques qui calment le mal des transports auprès des pharmacies avant votre départ. Le fait de vous munir avec de tels médicaments ne vous empêche pas seulement de vomir, mais vous empêchera aussi de sentir le mal de mer. Votre médecin peut vous procurer des patchs contre le mal de mer. Autre méthode aussi fonctionnelle : l’utilisation d’un bracelet magnétique qui vous procure une pression sur vos doigts, il est censé se trouver à hauteur de l’index. Enfin, il y a également des lunettes, qui ont la particularité de vous empêcher de visualiser l’eau qui bouge. Ces lunettes ne sont pas très esthétiques mais sont très efficaces.

Le point sur la classification des hôtels à l’étranger
Avion : charter, classe éco, affaire ou première classe, quelles sont les nuances et différences ?

Plan du site